Télétravail : et dans les Etablissements ?

teletravail

La Direction de FranceAgriMer a présenté aux organisations syndicales son projet d’arrêté concernant le télétravail dans l’établissement et espère une mise en application de la nouvelle formule en janvier 2017.

Auparavant ce projet sera soumis à l’examen du CTE de FranceAgriMer du 8 décembre 2016 puis envoyé au MAAF pour accord et signature.

Si le projet présenté ressemble de très près à l’arrêté du MAAF, certains points restent encore à débattre et à valider : possibilité d’utiliser un ordinateur personnel, modalités de sortie des documents de travail, éligibilité de l’encadrement au télétravail, application à tous les agents de FranceAgriMer ou seulement à ceux du siège…

L’ODEADOM quant à lui ressort de son chapeau un dispositif expérimental déjà un peu rassis et attend pour rédiger son projet d’arrêté. L’ASP planche aussi de son côté, avec ses propres modalités…

La CFTC déplore que l’administration n’ait pas su jouer la carte de l’harmonisation dans ce nouveau défi : alors qu’on se demande depuis plusieurs années comment résoudre le casse-tête des différences de traitement entre agents notamment dans les structures interministérielles (RIALTO, primes, restauration…), on réinvente des différences dans le domaine tout neuf du télétravail, entre ministères, entre le MAAF et ses établissements, voire entre le siège de FranceAgriMer et ses services en région ! Quelle occasion manquée !

Et quelle débauche d’énergie ! Pendant ce temps, on ne se consacre pas à nos missions. De là à laisser penser que les fonctionnaires sont trop nombreux….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *