Formation : le compte personnel de formation

Le compte personnel de formation (CPF) vous accompagne dans la construction de votre parcours professionnel, en acquérant un crédit d’heures mobilisables, en vue d’un projet d’évolution professionnelle. Ce projet peut s’inscrire dans le cadre d’une mobilité, d’une promotion ou d’une reconversion professionnelle, y compris vers le secteur privé. Le financement de la formation sollicitée est assuré par votre employeur, avec un plafond de 3500 euros pour le MAA à cette date.

Le portail www.moncompteactivite.gouv.fr vous permet de consulter vos droits à la formation.

Votre dossier de demande de mobilisation du CPF soumis à l’avis des commissions CPF (actions de formation engendrant des frais pédagogiques) devra être composé :

  • d’un formulaire de demande d’utilisation du CPF visé par votre supérieur hiérarchique et présentant votre projet d’évolution professionnelle ;
  • des documents permettant la prise en charge et l’inscription aux actions de formation ;
  • de votre engagement à suivre l’intégralité de la formation sous peine de rembourser les frais engagés par l’administration en l’absence de motif valable.

La  note de service SG/SRH/SDDPRS/2020-3 du 02/01/2020 complète cette information et vous indique que les demandes de mobilisation du CPF sont à déposer entre le 1er janvier 2020 et le 29 février 2020 pour les formations débutant à l’automne 2020 ou entre le 1er juin 2020 et le 31 août 2020 pour les formations débutant à l’hiver 2021.

Pour obtenir davantage d’ informations sur le CPF, vous pouvez vous rapprocher de votre responsable local de formation (RLF), ou de la délégation régionale à la formation continue (DRFC).

Vous pouvez prendre connaissance des modifications apportées au décret 2017-928 du 06 mai 2017 relatif à la mise en œuvre du CPA dans la fonction publique et à la formation professionnelle tout au long de la vie.

Compte Personnel de Formation

Le DIF (droit individuel à la formation) a été remplacé par le CPF (compte personnel de formation).  Vos droits acquis au titre du DIF ont été repris sur le CPF.

Attention ! Vous avez jusqu’à fin septembre seulement pour remonter toute inexactitude que vous auriez remarquée sur ce transfert.

En savoir plus