Réforme des retraites : mobilisation du 17 décembre 2019

Un système de retraite plus juste et plus solidaire, nos syndicats le veulent et leurs organisations nationales se sont engagées loyalement depuis de longs mois dans les discussions.

Mais malgré des ouvertures et des avancées que nous ne nions pas, certaines annonces du Premier ministre le 11 décembre font aujourd’hui obstacle à sa construction.

En imposant malgré nos alertes une mesure d’âge qui va forcer les salariés à travailler plus longtemps, il privilégie les économies plutôt que la justice sociale.

Cette mesure, qui impacterait ceux qui partiront à la retraite dès 2022, doit être revue.

Le gouvernement doit aussi répondre à nos demandes sur des sujets cruciaux pour les agents :

– une prise en compte pertinente de la pénibilité,
– l’aménagement des fins de carrière,
– des éclaircissements sur les droits familiaux par rapport au système actuel pour les fonctionnaires,
– des simulateurs fiables pour enlever les incertitudes.

Au-delà de ces demandes liées à la réforme des retraites, nous attendons des mesures catégorielles, sociales et indemnitaires afin de garantir plus de justice possible entre le privé et le public.

Aujourd’hui, sur ces bases, nous vous appelons à manifester nos positions par le moyen que vous jugerez opportun le 17 décembre, et nous demandons au gouvernement de réouvrir les discussions pour un système de retraite réellement juste et solidaire.

Réforme des retraites : grève et manifestations du 5 décembre 2019

La fédération CFTC des agents de l’Etat appelle à la manifestation du 5 décembre pour rappeler au gouvernement les inquiétudes des agents du service public face à la réforme des retraites en cours.

Communiqué FAE manifestation du 5 décembre 2019

Elle a également déposé un préavis de grève pour cette journée du 5 décembre.

préavis grève 5 décembre 2019

Nous rappelons à nos adhérents et sympathisants qu’ils doivent se sentir libres de  prendre part ou non à la grève et/ou aux manifestations.

Les négociations de la CFTC avec le gouvernement continuent.

ODEADOM : quel devenir ?

L’Alliance du Trèfle (CFTC / EFA CGC / SNISPV) a adressé le 14 novembre un courrier au Président de la République, au Premier Ministre ainsi qu’aux ministres chargés de l’agriculture et de l’Outre-Mer pour appuyer la demande des personnels de l’ODEADOM sur le maintien de leur Etablissement.

Les professionnels des filières concernées ainsi que les députés membres de la délégation aux Outre-Mer se sont également engagés en faveur du maintien de l’Office.

Courrier Alliance du Trèfle cosigné FO du 14 11 2019 pour le maintien de l’ODEADOM

courrier des filières sur le maintien de l’ODEADOM – 25 09 2019

Motion ODEADOM DOMAN-05 11 2019

Le 4ème Comité Interministériel de la transformation Publique (CITP) s’est réuni le 15 novembre : l’ODEADOM ne figure pas dans la liste des structures supprimées mais aucun arbitrage n’a été rendu à ce jour sur son avenir.

dossier_de_presse_4eme_comite_interministeriel_de_la_transformation_publique_15 11 2019

L’Alliance du Trèfle reste vigilante sur ce dossier. Vous pouvez contacter ses représentants à l’ODEADOM :

Florent Patereau   01 41 63 19 42    florent.patereau@odeadom.fr                     Tina Randriamalala    01 41 63 19 33     tina.randria@odeadom.fr

Sur l’ODEADOM, vous pouvez lire aussi :